Livraison GRATUITE à partir de 40,00€ d'achat

Les cadeaux qui font plaisir

Publié par Guillaume Gosse le

Offrir: le plaisir démultiplié !

« Un cadeau est pur lorsqu'il provient du cœur et est donné à la bonne personne, au bon moment et au bon endroit, et quand nous n'attendons rien en retour. » - Bhagavad-Gîtâ (texte sacré hindou)

 Avant d'offrir, de choisir le bon cadeau, il faut se préparer, y penser. Planifier puis voir le bonheur dans les yeux de la personne destinataire crée... du plaisir.

En plus vous pouvez ajouter l'effet de surprise. Car le cadeau que vous allez faire est complètement inattendu, vous décuplerez le plaisir que vous ressentirez ! Sans compter, bien entendu, celui de la personne qui le recevra.

N'est-ce pas magique ?

L'intention authentique

Les cadeaux ratés tendent à avoir une chose en commun : ils ne sont pas donnés avec pleine conscience. Quelle que soit l'occasion, ils crient pratiquement au destinataire : "J'ai des choses plus urgentes à faire que de penser à ce cadeau."

Donc les conséquences d'un tel "présent" sont tout à faire contraires à la "présence" : ils signifient votre désintérêt de la personne à qui vous offrez. Même si vous y avez consacré du temps.

Le fait est que vous n'avez pas voulu accorder l'importance qu'elle mérite. Vous n'avez pas voulu accorder le temps ni l'attention aimante que le choix d'un bel objet, conforme aux goûts de la destinataire du cadeau, méritait.

Et c'est bien là le problème. À défaut d'offrir son temps directement à la personne destinataire, il faut savoir offrir sa "présence".
Se consacrer exclusivement au bien-être de l'autre, à son plaisir. Sincèrement.

Lâcher-prise du "somptueux"

Des cadeaux excessivement extravagants peuvent également révéler un manque d'attention envers les destinataires.

Certains cadeaux interloquent complètement en raison d’un décalage entre la notion de "traitement spécial" donnée par le donneur et le point de vue extrêmement différent du destinataire.

On voit bien là le décalage flagrant qui peut exister entre la projection des intentions de l'offrant et des attentes de la personne destinataire.

Une symétrie du plaisir selon les genres

Des recherches ont montré que les femmes ont tendance à valoriser la résonance émotionnelle d'un cadeau par rapport à son prix.

Pour les hommes, c’est l’inverse.

Pour choisir le cadeau "juste" qui fait vraiment plaisir, il faut donc faire abstraction de ses propres fantasmes, de ses propres croyances, et faire preuve de simplicité ainsi que d'un certain don de l'observation.

Et cette "quête" peut se faire... avec plaisir !

Nourrir le plaisir de donner des cadeaux

Donnez aux gens selon ce qu'ils sont vraiment, pas comme vous pensez qu'ils devraient être. Un abonnement à un club de gym enverra le mauvais message s'il est donné à une personne en surpoids qui n'a jamais manifesté le moindre intérêt à faire de l'exercice.

Ce qui fait un cadeau parfait, ce n’est pas le produit en lui-même, mais "l'alignement" entre le cadeau et le destinataire.

Et surtout, laissez le champ libre à la spontanéité !
Ce qui fait plaisir à tous les coups, c'est de ne pas forcément attendre LA date fatidique. Une opportunité sur un site, un bel objet inattendu peut tout à fait provoquer le plaisir en vous qui l'offrez, et également en la personne à qui vous l'offrirez.


Partager ce message


← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.